Musée de Grenoble

Les 20 ans

Accueil > Nous soutenir > Les mécènes à l'œuvre

Les mécènes à l'œuvre

Depuis sa création, le Club des mécènes contribue à l'enrichissement des collections et soutient de grands événements temporaires au plan de la communication.

En 2013

Le Club des mécènes a soutenu
>l'exposition Alberto Giacometti. Espace, tête, figure
Grâce à une collaboration exceptionnelle avec la Fondation Alberto et Annette Giacometti, le musée de Grenoble présente une exposition consacrée à l'un des sculpteurs les plus marquants du XXe siècle : Alberto Giacometti. Deuxième record de fréquentation après l'exposition Chagall, l'exposition Alberto Giacometti a attiré 103 000 visiteurs.

> L'acquisition de deux tableaux
Les Accords ou la Promesse approuvée de Nicolas - Bernard Lépicié, et Vue de Grenoble de Jean-Joseph-Xavier Bidault datant des années 1800.

En 2012 

Le Club des mécènes a soutenu
>l'exposition Die Brücke (1905-1914) . Aux origines de l'expressionnisme

Grâce à un prêt exceptionnel de 130 œuvres provenant du Brücke - Museum de Berlin, le musée de Grenoble présente, pour la première fois en France, une exposition consacrée exclusivement au groupe Die Brücke (Le Pont), initiateur du mouvement expressionniste allemand.

Il contribue, de manière plus significative encore, à l'enrichissement des collections avec
> l'acquisition d'un collage cubiste de PABLO PICASSO

Verre, 1914. Papier collé, épinglé, gouache et fusain sur papier vergé
Cette acquisition ambitieuse et emblématique, l'une des plus importante jamais réalisée par le musée viendra compléter les collections cubistes du musée.

En 2011

> L'exposition Chagall et l'avant-garde russe dans les collections du Musée national d'Art moderne
Le soutien du Club a permis de  donner une visibilité régionale et nationale à l'exposition en renforçant les moyens de communication déployés pour l'événement. Il a ainsi contribué à la réussite de l'exposition qui a connu une fréquentation record de 143 000 visiteurs.

> L'acquisition d'un tableau de Gioacchino ASSERETO
Le Songe de Jacob
,  vers 1640. Huile sur toile
L'école génoise du XVIIe siècle n'était représentée, dans la collection du musée de Grenoble que par un seul tableau, le merveilleux Christ à Emmaüs de Bernardo Strozzi. L'acquisition de cette œuvre d'Assereto a permis d'élargir la représentation de ce foyer artistique important et d'illustrer, en contrepoint d'œuvres romaines ou napolitaines, l'influence de l'esthétique caravagesque sur la peinture génoise.

 

Votre contact au musée

Danièle Houbart
Chargée du mécénat
daniele.houbart@ville-grenoble.fr

 

Michel-Nicolas-Bernard Lépicié, Les Accords ou la Promesse approuvée , 1774, huile sur toile 49x60 cm

Jean-Joseph-Xavier Bidaud, Vue de Grenoble, 1808, Huile sur toile 40x52cm