Musée de Grenoble

Accueil > Les expositions > A venir : Kandinsky

Kandinsky - Les années parisiennes (1933-1944)

du 29 octobre 2016 au 29 janvier 2017

Inventeur de l’art abstrait, Vassily Kandinsky (1866 - 1944), fait partie des plus importantes figures de l’art moderne. Du 29 octobre 2016 au 29 janvier 2017, le musée de Grenoble présente une exposition consacrée à la dernière décennie de la vie de l’artiste (1933 - 1944) nommée généralement « La période parisienne ».

Première manifestation en France depuis 1972 consacrée spécifiquement à cette ultime phase de l’œuvre de Kandinsky, elle bénéficie, dans le cadre d’un partenariat avec le Musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou, du prêt d’un ensemble exceptionnel complété par des tableaux provenant d’autres grandes institutions internationales.

Réfugié à Paris après avoir quitté l’Allemagne en décembre 1933, alors que les nazis viennent de fermer l’école du Bauhaus où il enseignait depuis 1922, Kandinsky s’installe avec son épouse Nina, dans un appartement à Neuilly-sur-Seine. C’est là qu’il va développer un style tout à fait original, synthèse du vocabulaire géométrique des années du Bauhaus et des tracés aléatoires et ondulants de la décennie précédente. Par ailleurs, sous l’influence de ses lectures d’ouvrages scientifiques sur l’évolution de la vie, tout un répertoire de motifs biomorphes issues de l’univers des cellules et de l’embryologie vient peupler ses compositions et confère à ce dernier style une saveur toute particulière.

Bleu de ciel, 1940
Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist RMN-Grand Palais / Philippe Migeat

Cette période de l’artiste, qui demeure la moins connue du grand public, riche de ses échanges avec les milieux artistiques parisiens, de son intérêt accru pour les sciences, d’une spiritualité plus vive, fut peu à peu marquée par un sentiment d’exil qui eut une influence profonde sur son art. C’est l’interaction entre ces différents facteurs que cette exposition se propose de mettre en lumière. Pour cela, grâce à une sélection précise d’œuvres peintes et dessinées, chaque année de cette décennie sera représentée. Ce cheminement chronologique, émaillée de tous les faits biographiques qui le jalonnent - rencontres, expositions, publication, ventes... - devrait rendre perceptible ce qui, d’un exil politique - la fuite du nazisme - est devenu peu à peu, et plus particulièrement à partir du déclenchement de la guerre, un exil intérieur, habité de toutes sortes de réminiscences à la fois artistiques et autobiographiques.

Une exposition du 40e anniversaire du Centre Pompidou

Le Centre Pompidou fête ses 40 ans en 2017 partout en France. Pour partager cette célébration avec les plus larges publics, il propose un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l'année.
Expositions, spectacles, concerts, conférences et rencontres sont présentés dans plus de quarante villes françaises, en partenariat avec un musée, un centre d’art contemporain, une scène de spectacle, un festival, un acteur du tissu culturel et artistique français...
Au croisement des disciplines, à l’image du Centre Pompidou, ces projets témoignent de son engagement depuis sa création aux côtés des institutions culturelles en région, acteurs essentiels de la diffusion et de la valorisation de l’art de notre temps.

Suivez toute l'actualité du 40ème anniversaire du Centre Pompidou sur Facebook.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture & de la Communication / Direction générale des Patrimoines / Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.

Sans titre, 1940Voir l'image en grand Sans titre, 1940. Musée national d’art moderne / CCI – Centre Georges Pompidou, Paris Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Jacqueline Hyde