Musée de Grenoble

Les 20 ans

Accueil > Les collections > Les œuvres > Art moderne

Art moderne

La section consacrée à l'art moderne est remarquable par la qualité des œuvres réunies et le caractère prestigieux de leur provenance. Grâce à l’action d’Andry-Farcy, qui à partir de 1919, date de sa nomination comme conservateur, défendit l’art d'avant-garde à Grenoble, nombre d’œuvres exceptionnelles entrèrent dans les collections. Ainsi, du Legs Agutte-Sembat qui, en 1923, apporta un ensemble unique de peintures néo-impressionnistes et fauves, aux dons de Matisse et de Picasso, des achats d'oeuvres de Léger, Bonnard et Soutine notamment, au groupe d’œuvres surréalistes patiemment constitué, c'est une suite impressionnante de chefs-d’œuvre et de grands noms de l’art du XXe siècle qui sont ici rassemblés.

Les peintures de Matisse, Intérieur aux aubergines, toile emblématique du musée ou encore les chefs-d'œuvre de sa période fauve comme Marguerite lisant et Les Tapis rouges constituent avec plusieurs autres peintures, un ensemble de premier ordre qui comprend également des sculptures dont Tête de Jeannette IV.

Les principaux mouvements du début du XXème siècle sont représentés dans la collection : le fauvisme est illustré notamment par des œuvres de Vlaminck, Friesz ou Derain, le cubisme par celles de Braque, Delaunay ou avec la sculpture de Laurens, Bouteille de rhum. Le futurisme, mouvement d'avant-garde italien est également présent avec une des rares œuvres de Luigi Russolo dans les collections françaises, Synthèse plastique des mouvements d'une femme de 1912. Dans cette même veine, on trouve Le Cheval, plâtre original de Duchamp-Villon.

Le tableau Femme lisant donné en 1921 par Picasso et qui appartient à la période néo-classique de l'artiste, Le remorqueur de Fernand Léger, très bel exemple de la période "machiniste", Les époux, de Giorgio de Chirico, chef de l'école métaphysique italienne sont quelques-unes des œuvres marquantes pour les années 1920-1930.

Citons encore pour l'Ecole de Paris Le bœuf écorché de Chaïm Soutine, œuvre très  expressionniste, un portrait peint par Modigliani, acquis dès 1923, ou dans un registre plus irréel Le  Songe d'une nuit d'été de Marc Chagall.

Les œuvres du surréalisme forment un ensemble important avec des peintures de Magritte, Picabia, Tanguy, Mirό ou Max Ernst dont La Forêt de 1927 est empreinte d'une poésie troublante et d'un contenu énigmatique.

Un nouveau Picasso au musée de Grenoble !

Grâce à son Club des mécènes, le musée de Grenoble a pu acquérir une œuvre remarquable de Picasso.