Musée de Grenoble

Les 20 ans

Accueil > Les collections > Les œuvres > XVIIIe

XVIIIe siècle

Le XVIIIe siècle se partage entre un parcours majestueux de grands formats de l'école française et un ensemble d'œuvres italiennes. Il exclut, par l'histoire liée au musée, tout un ensemble représentatif d'une peinture plus précieuse ou plus frivole de la société de cette époque.




Alexandre-François DESPORTES

Animaux, fleurs et fruits, 1717

Appelé à la cour en 1700 pour devenir peintre animalier, François Desportes a exécuté un grand nombre de tableaux représentant les chasses du roi et les chiens de sa meute. Après la mort de Louis XIV, il connaît un même succès auprès du Régent puis de Louis XV.
Animaux, fleurs et fruits est une peinture animalière commandée à l'artiste par le Régent Philippe d'Orléans pour le château de la Muette, occupé par sa fille la Duchesse du Berry et situé près du bois de Boulogne.
Témoin du goût pour l'opulence sous la Régence, cette scène rassemble animaux, fleurs et fruits, instruments de musique à cordes et objets luxueux. Parmi ces motifs, certains sont une évocation des cinq sens : le goût est ainsi représenté par les fruits, l'odorat par les roses et la truffe levée du chien à l'arrêt, le toucher par la texture de chaque matière et l'ouïe par la viole de gambe, le luth et les violons. Le sens de la vue, outre la composition du tableau et l'organisation des couleurs, est plus précisément attribué au livre ouvert et aux plumes de la queue du paon, dont les ocelles sont appelés des "yeux" . Les quatre éléments, air, terre, feu et eau figurent également dans la peinture, symbolisés respectivement par les oiseaux, les fruits et les fleurs, l'orfèvrerie et la Naissance de Vénus sur le vase de pierre. Ce chef-d'œuvre de l'art de Desportes à la mise en page somptueuse a pour pendant Canards, faisans et fruits près d'une fontaine conservé au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Alexandre-François DESPORTES

(Champigneul-Champagne, 1661 - Paris, 1743)

Animaux, fleurs et fruits, 1717

Huile sur toile

124 x 231 cm

Envoi de l'Etat en 1799

Domaine public

© Musée de Grenoble