Musée de Grenoble

Les 20 ans

De l'académisme persistant à l'impressionnisme en passant par le romantisme et le réalisme, la collection XIXe du musée est représentative de toutes les tendances de ce siècle. Grands et petits formats se partagent l'espace de neuf salles dont deux sont dédiées à la sculpture, bénéficiant  d'un éclairage latéral qui met en valeur les volumes. 



INGRES, Tête de la Grande Odalisque, 1814

Gustave DORÉ

Lac en Écosse après l'orage, 1875 - 1878

Célèbre dès l'âge de quinze ans comme illustrateur, Gustave Doré attachait la plus grande importance à son œuvre de peintre. Quand il mourut à cinquante et un ans, il avait accompli un œuvre immense, des gravures par milliers, des toiles de grandes dimensions mais aussi des aquarelles, des dessins, des sculptures.

Gustave Doré fit son premier séjour en Écosse quelques années avant d'entreprendre ce tableau. L'univers qu'il dépeint est indissociable des descriptions dramatiques de brumes et de tempêtes contenues dans les romans de Walter Scott. Ce paysage sombre relève plus de la vision cosmique que du réalisme descriptif. Terre et ciel y sont fondus en un tout indissociable.

L'homogénéité de l'œuvre doit beaucoup à sa facture. La matière picturale elle-même semble gagnée par cette énergie tourbillonnante qui règne sur les éléments. La touche nerveuse, les effets lumineux habilement maîtrisés sont servis par une gamme colorée très réduite. Le sentiment d'une nature hostile à l'homme est renforcé par la pauvreté de la végétation et la présence écrasante du minéral. Seule source de vie, à peine visible au milieu de la composition, deux oiseaux reprennent leur vol.

Á une époque où le réalisme est largement répandu et où les impressionnistes tiennent leurs premières expositions, Gustave Doré reste attaché à une conception romantique du paysage et fait figure de solitaire. Unanimement considéré comme un chef-d'œuvre, ce tableau est la première peinture de Doré entrée dans un musée français, du vivant même de l'artiste.


Exposition Gustave Doré, l'imaginaire au pouvoir - Musée des Beaux-arts du Canada, Ottawa, du 13/06/2014 au 14/09/2014

Gustave DORÉ

(Strasbourg, 1832 - Paris, 1883)

Lac en Écosse après l'orage, 1875 - 1878

Huile sur toile

90 x 130 cm

Don de Docteur Fuzier en 1880

Domaine public

© Musée de Grenoble