Musée de Grenoble

Les 20 ans

Accueil > Les collections > Les œuvres > XVIIIe

XVIIIe siècle

Le XVIIIe siècle se partage entre un parcours majestueux de grands formats de l'école française et un ensemble d'œuvres italiennes. Il exclut, par l'histoire liée au musée, tout un ensemble représentatif d'une peinture plus précieuse ou plus frivole de la société de cette époque.




Nicolas-Didier BOGUET

Vue du lac d'Albano, 1795

Formé dans le milieu académique parisien, Boguet s'est établi définitivement à Rome en 1783 et s'inscrit dans la tradition du paysage italianisant. D'inspiration classique elle fait référence aux modèles élaborés par Lorrain, Poussin et Dughet. Contrairement à Lorrain, sa grande référence,  Boguet représente cependant presque toujours des sites réels, avec une fidélité de topographe, mais il adopte la même lumière fine et cristalline que lui, la même méthode de composition en coulisse avec le subtil équilibre entre les arbres, les mêmes déclinaisons  chromatiques et une pareille minutie dans le réglage des plans.
Ce paysage représente le lac volcanique d'Albano, au sud-est de Rome, le long de la Via Appia. La composition parfaitement équilibrée n'échappe pas aux conventions du genre. Un premier plan largement dégagé, encadré à gauche et à droite par une colline escarpée et un groupe d'arbres, une perspective plongeante vers le lac et une ligne d'horizon placée bas, tels sont les principaux aspects de ce panorama grandiose. Des bergers disséminés tout au long du chemin apportent la note pastorale indispensable à cette évocation bucolique.
L'aspect menaçant de l'arbre penché altère légèrement cette sérénité et constitue un motif d'un pittoresque marqué. Au premier plan le paysage se pare de couleurs automnales, refroidies de bleus et de violets vers le lointain. Une facture souple et une matière légère caractérisent ce tableau d'une grande perfection technique.

Nicolas-Didier BOGUET

(Chantilly, 1755 - Rome, 1839)

Vue du lac d'Albano, 1795

Huile sur toile

178 x 260 cm

Don du Général Marchand en 1845

Domaine public

© Musée de Grenoble