Giovanni Antonio CANAL dit CANALETTO

Vue de Venise, vers 1726 - 1728

Cette veduta, ou vue urbaine, illustre de façon exemplaire l’immense talent de Canaletto, célèbre védutiste italien du XVIIIe siècle. Utilisant la chambre noire, ou chambre optique, pour un rendu exact des architectures, l’artiste interprétait cependant l’espace de façon très personnelle en atelier, d’après des dessins pris sur le vif. Sa production est immense, 500 prototypes, 300 dessins et des milliers de versions successives, dont un grand nombre exécuté pour l’aristocratie anglaise au cours d’un séjour de dix ans en Angleterre.
Peint d’un point de vue élevé, le tableau représente l’entrée du Grand Canal avec la pointe de la Dogana, l’église de la Salute et au fond le quartier de la Giudecca et l’église du Rédempteur d’Andrea Palladio. Sur la droite, le Fonteghetto della Farina (aujourd’hui démoli) ferme la composition.
La longue oblique du quai conduit le regard dans un espace où les valeurs atmosphériques sont révélées par les multiples jeux de transparence et de reflets, décrits à l’aide d’une palette où dominent les tonalités froides. Le format carré de la toile, rare dans la peinture de cette époque, laisse place à une large portion de ciel où les nuages filtrent une lumière dont les accents dorés magnifient les architectures. Les figures sont exécutées avec brio et constituent les seules touches de couleurs vives dans la toile.
Ce chef-d’œuvre illustre de façon exemplaire l’immense talent de Canaletto, dont se sont inspirés Turner et Monet dans le courant du XIXe siècle.

Giovanni Antonio CANAL dit CANALETTO

(Venise, 1697- 1768)

Vue de Venise, vers 1726 - 1728

Huile sur toile

194 x 204 cm

Achat à la Galerie George, marchand de tableaux à Paris et expert des Musées Royaux du Louvre en 1840

Domaine public

© Musée de Grenoble