Musée de Grenoble

Les 20 ans

A la suite d'Andry-Farcy, tous les conservateurs se sont attachés à poursuivre la politique d'acquisition en direction de l'art contemporain avec, à partir des années 70, une ouverture vers l'art international, qui continue de placer Grenoble parmi les premiers musées d'art contemporain européens.





Thomas SCHÜTTE, Untittled (Blue Head), 2002

Morris LOUIS

Delta Iota, 1960

Morris Louis appartient à la génération de peintres américains actifs après l'expressionnisme abstrait marqué par Jackson Pollock et Willem De Kooning. Il centre ses recherches sur la couleur et son absorption par la toile non encollée et réalise avec la série des Veils (voiles), plus de 130 œuvres toutes de grand format, où une résine acrylique fortement diluée est traitée comme l'aquarelle pour ses effets de transparence et de légèreté. Le support se laisse imbiber de couleurs, absorbe celles-ci dont les tons sont assourdis. Cette technique du staining (teinture) dans laquelle l'artiste renonce au pinceau, vise à annuler la présence d'une figure sur un fond.
Delta Iota appartient à la série des Unfurled (déferlant), qui présente plus de 150 toiles de très grand format, dont les coulures de peinture en diagonale partent le plus souvent des deux bords verticaux. Les coloris sont intenses et opaques, le centre est laissé vierge, vide, affirmant plus que jamais la planéité de la surface et son prolongement bien au-delà des limites matérielles du support. Le processus d'écoulement de la peinture, soigneusement guidée à partir des montants verticaux, est très visible. Le dessin de la couleur est le résultat des propriétés des matériaux utilisés, jamais totalement contrôlés. En raison de l'exiguïté de son atelier, Morris Louis travaillait sa toile une moitié après l'autre et recourait fréquemment au cropping, c'est-à-dire qu'il délimitait le cadrage en dernier ressort.

Morris LOUIS

(Baltimore, 1912 - Washington, 1962)

Delta Iota, 1960

Acrylique sur toile

262,3 x 445,8 cm

Don de Mme Marcella Louis Brenner en 1999

© Estate of Morris Louis

© Musée de Grenoble