Adam-Frans Van der MEULEN

Marche du roi accompagné de ses gardes passant sur le Pont-Neuf et allant au Palais, vers 1666

Arrivé à Paris en 1664, Van der Meulen, peintre français d'origine et de formation flamandes, se spécialisa rapidement dans la représentation d'événements historiques liés au règne de Louis XIV.
Le sujet du tableau illustre un fait politique de première importance : le souverain et son cortège quittent le Louvre afin de se rendre au Palais pour y tenir un lit de justice. Celui-ci, daté du 22 décembre 1665, contribua à imposer l'autorité du roi aux magistrats du Parlement de Paris après la période troublée de la Fronde.
Le parti adopté d'une vue panoramique très ample animée d'une multitude de personnages nécessitait une grande rigueur dans la composition : la mise en page strictement frontale est subtilement gauchie par les deux obliques convergentes des bords de Seine. La sculpture équestre d'Henri IV, mise en valeur au centre, semble ordonner la répartition des différentes parties de l'œuvre. Une large bande lumineuse souligne la présence du cortège royal en écho avec les façades du palais du Louvre. Les bâtiments qui bordent les berges de la Seine sont décrits avec une grande précision.
Le raffinement chromatique de la palette aux tons clairs rehaussés d'accents plus vifs de couleurs primaires est servi par une facture nerveuse qui donne à chaque détail son importance sans nuire à l'unité de l'ensemble. C'est ainsi que le tableau abonde en détails pittoresques dont celui, remarquable, de la présence du peintre occupé à offrir l'un de ses dessins à un gentilhomme en bas à droite de la scène.

Adam-Frans Van der MEULEN

(Bruxelles, 1632 - Paris, 1690)

Marche du roi accompagné de ses gardes passant sur le Pont-Neuf et allant au Palais, vers 1666

Huile sur toile

188 x 327 cm

Envoi de l'Etat Dépôt au musée de Grenoble en 1811

Domaine public

© Musée de Grenoble