Musée de Grenoble

Accueil > Les expositions

Les expositions

Parallèlement à la présentation permanente de ses collections, le musée organise chaque année deux grandes expositions temporaires. Leur thème s'appuie sur l'identité du musée, son histoire, ses collections, mais aussi sur le désir de maintenir l'institution ouverte sur la création actuelle.

EXPOSITIONS A VENIR

Kandinsky - Les années parisiennes (1933-1944)

du 29 octobre 2016 au 29 janvier 2017

Fantin Latour - A fleur de peau

du 18 mars au 18 juin 2017







Vassily Kandinsky, Bleu de ciel, 1940. Collection Musée national d’art moderne - Centre Georges Pompidou
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat

ÉDITORIAL

Un Morandi au musée de Grenoble ! Ce fut longtemps un rêve que de pouvoir compléter la collection d’art italien du XXe siècle par un tableau du grand peintre bolonais, si rare en France mais aussi si inaccessible, compte tenu de sa cote… C’est aujourd’hui une réalité, grâce au soutien de la Ville de Grenoble, mais surtout grâce à l’engagement déterminant du Club des mécènes et à l’accompagnement précieux du Service des musées de France. Qu’ils en soient ici tous chaleureusement remerciés.

À acquisition remarquable, saison exceptionnelle : 2016-2017 apparaît d’ores et déjà comme un cru fameux, avec deux expositions-événements dont, dès l’automne, une manifestation consacrée à l’inventeur de l’art abstrait ; Vassily Kandinsky. D’origine russe, ayant réalisé l’essentiel de son oeuvre en Allemagne, Kandinsky a passé les dix dernières années de sa vie en France. C’est à ces années parisiennes, moins connues du grand public, qu’est consacrée notre exposition. Réalisée grâce à un partenariat exceptionnel avec le Centre Georges Pompidou, elle ouvre les festivités célébrant en 2017 les 40 ans de l’institution nationale.
Précisément, au printemps 2017, le musée accueille le deuxième événement de la saison, une rétrospective consacrée au plus célèbre artiste d’origine grenobloise du XIXe siècle : Henri Fantin-Latour. Ses peintures de fleurs ont contribué à sa notoriété, mais il fut également
un admirable portraitiste - ses portraits de groupe ont fixé à jamais les images associées de Verlaine et Rimbaud ou de Manet, Renoir et Monet - ainsi que l’auteur d’oeuvres d’imagination souvent liées à la musique et d’une sensualité éthérée. Présentée dès cet automne à Paris, au musée du Luxembourg, cette manifestation est réalisée avec la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et le musée d’Orsay.
Plus tard dans le printemps, c’est en dehors de ses murs que le musée invite les grenoblois à découvrir la 12e édition de son exposition « Hors les murs », un rendez-vous désormais traditionnel, destiné avant tout au public qui ne fréquente pas les musées.

Parallèlement à ces manifestations, nous proposons comme toujours, nombre d’événements organisés par le service des publics, de la Nocturne des étudiants à la Nuit des musées, que les programmations originales et de grande qualité de nos deux associations partenaires, les Amis du musée et Musée en musique viennent enrichir régulièrement. Qu’elles soient pour cela assurées de toute notre reconnaissance.

Saison exceptionnelle donc que nous espérons partager avec le plus grand nombre, et notamment avec les jeunes – le public de demain – qui grâce à une décision prise l’an dernier par le conseil municipal ont désormais accès gratuitement au musée jusqu’à 26 ans. Souhaitons qu’ils viennent nombreux… accompagnés de leurs parents et grands-parents

Guy TOSATTO