White five part modular piece

Sol LEWITT
1971
Acier peint
157 x 725 x 236 cm
Acquisition :
Achat à la Galerie Yvon Lambert en 1973
Localisation :
SA42 - Salle 42

Voir sur navigart

Après des études à l’École des arts visuels de New York, Sol LeWitt travaille dans les années 50 comme graphiste auprès de l’architecte Ieoh Ming Peï, devenu célèbre en France en 1989 pour la réalisation de la Pyramide du Louvre. Cette expérience va inspirer à LeWitt l’usage de formes pures dans sa pratique du dessin et de la sculpture, et la certitude que l’idée d’un projet est supérieure à sa réalisation. À partir de 1965 il crée ses premières structures modulaires, qui le définissent, avec Carl Andre, Dan Flavin et Donald Judd, comme l’un des acteurs majeurs de l’art minimal. Entre 1967 et 1969, il publie deux textes fondateurs dans lesquels il développe la supériorité du concept aux dépens de la réalisation de l’œuvre, définition première de l’art conceptuel. Selon ce principe, « l’idée devient une machine qui produit de l’art […]. Les idées peuvent être des œuvres d’art ». Dès lors, LeWitt travaille avec des modules récurrents, le carré et le cube, qu’il déploie en séries. Multipliant les combinaisons, il conçoit des variations en deux ou trois dimensions dont il confie la réalisation à un fabricant ou à ses collaborateurs. Dans White Five Part Modular Piece (1971), le module est le cube évidé, répété cinq fois dans une disposition en quinconce. Seules les arêtes de section carrée sont conservées, permettant d’appréhender simultanément les multiples aspects de la structure. Le lieu dans lequel l’œuvre est installée apparaît également en « transparence », rythmé par le réseau de verticales et d’horizontales. Le blanc, plus neutre que le noir, l’acier, matériau industriel par excellence, de même que l’effet de fini impeccable dû à l’exécution en usine, sont autant de facteurs qui éliminent toute implication personnelle de l’artiste et toute référence à un quelconque savoir-faire artistique. Si LeWitt qualifie son art de conceptuel, il demeure cependant fidèle aux principes de l’art minimal, notamment l’échelle à dimension humaine (1,60 mètre ici), qui détermine un rapport du spectateur à l’œuvre ni dans l’intimité ni dans la démesure.

Découvrez également...

  • Annette MESSAGER

    Mes voeux

    1989
  • Andy WARHOL (Andrew WARHOLA, dit)

    Jackie

    1964
  • Morris LOUIS (Morris Louis BERNSTEIN, dit)

    Delta Iota

    1960