De la nature

Du 22 octobre 2022 au 19 mars 2023
Le musée de Grenoble invite quatre plasticiens de renommée internationale pour qui la question du rapport de l’humain à la nature est essentielle.

Conférences

Le 26 janvier, assistez à la rencontre proposée par le musée avec Jean-Christophe Bailly.

Une seconde conférence sera proposée le 21 février avec Clélia Nau, historienne de l'art et autrice de Feuillages. L'art et les puissances du végétal.

L'exposition

Ces artistes, Philippe Cognée, Cristina Iglesias, Wolfgang Laib et Giuseppe Penone, qui furent au demeurant déjà présentés à Grenoble, proviennent d’horizons très différents et permettront, grâce à leurs propositions plastiques inédites, d’éclairer sous des aspects résolument originaux et singuliers cette relation.

Ainsi pour Philippe Cognée, seul peintre de la sélection, le paysage apparaît dans son œuvre en contrepoint de ses vues urbaines qui l’ont fait connaître, comme l’expression d’un chaos ordonné, à la fois lieu originel et vital en même temps que sauvage et menaçant. Pour Cristina Iglesias, la nature se manifeste sous l’aspect de « motifs décoratifs » qui subvertissent les formes architecturales qu’elle édifie, posant à nouveau avec ironie et sensualité la question du rapport entre nature et culture. Avec Wolfgang Laib, la relation à la nature s’inscrit dans une démarche d’ordre spirituel où l’œuvre d’art devient offrande à la vie et à la Création. Enfin, Giuseppe Penone, dans un rapport fusionnel avec les éléments, révèle les énergies qui traversent l’être humain et l’unissent de manière consubstantielle à son milieu d’origine, la nature.

L'exposition... en 4 podcasts

Philippe Cognée, Amaryllis rouge 2, 2018 ©Adagp, Paris, 2022
Philippe Cognée, Forêt enneigée 1, 2020 ©Adagp, Paris, 2022
Cristina Iglesias, Chambre minérale, 2022 ©Adagp, Paris, 2022
Cristina Iglesias, Chambre minérale, 2022 ©Adagp, Paris, 2022
Wolfgang Laib, installation d'un pollen ©Wolfgang Laib
Wolfgang Laib, Brahmanda, 2016 ©Wolfgang Laib
Giuseppe Penone, Vert du bois, été 2017 ©Adagp, Paris, 2022 ©Archivio Penone
Giuseppe Penone, Geste végétal, 1983 ©Adagp, Paris, 2022 © Archivio Penone