Vase canope muni de son couvercle d'origine (Hapi)

Egypte
VIIe siècle av. J.-C. - Ve siècle av. J.-C.
Albâtre
hauteur: 30 cm
diamètre: 16 cm
Crédit photographique :
Ville de Grenoble / Musée de Grenoble-J.L. Lacroix
Acquisition :
Ferait partie du don de l'abbaye Saint-Antoine en Dauphiné au Cabinet des Antiques à la bibliothèque de Grenoble en 1777
Localisation :
SA59 - Salle 59

Voir sur navigart

La collection du musée de Grenoble dispose de deux vases canopes appartenant à un dénommé Idou-pet-her(i) ou Imou-pet-her(i), nom peu courant attesté sur un troisième vase canope conservé au Badischen Landesmuseums Karlsruhe. Ils sont tous deux constitués d’un récipient à base plate et de son couvercle en forme de tête de singe pour l’un et de tête de canidé pour l’autre. Une inscription en quatre colonnes inscrite sur le devant de chaque récipient donne le nom du propriétaire et une formule de protection.
Ces deux vases ont été étudiés par Jean-François Champollion et lui auraient permis de déterminer la fonction de réceptacle à organe des vases canopes.

MG 2001
Le couvercle de ce canope représente le fils d’Horus, Hâpy, associé à la rate, parfois aussi aux poumons ou à l’estomac.
Traduction :
Paroles dites par Nephtys : «Je cache les secrets (et) je fais la protection d’Hâpy qui est dans moi. La protection de l’Osiris Idou-pet-Her(i), juste de voix, est la protection d’Hapy. Idou-pet-Her(i) c’est un juste de voix ».

MG 2010
Le couvercle de ce canope représente le fils d’Horus, Douamoutef, associé aux poumons et aux bronches et parfois aussi à la rate.
Traduction :
Paroles dites par Neith : « Je serais le matin (et) je serais le soir, chaque jour, en train de faire la protection de Douamoutef (qui est) dans moi. La protection de l’Osiris Idou-pet-Her(i) est (la protection de) Douamoutef. L’Osiris Idou-pet-Her(i) c’est un juste de voix ».  

Découvrez également...