One figure

Juan MUÑOZ
2000
Résine de polyester, miroir
110 x 60 x 50 cm
Crédit photographique :
Ville de Grenoble / Musée de Grenoble-J.L. Lacroix
Acquisition :
Achat à la Galerie Marian Goodman en 2005 avec la participation du FRAM
Localisation :
SA51 - Salle 51

Voir sur navigart

[Cartel de l’exposition De Picasso à Warhol - Une décennie d’acquisitions, musée de Grenoble, 7 mai- 31 août 2015]

Sculpteur espagnol le plus important du dernier quart du XXe siècle, disparu prématurément en 2001, Juan Munõz était l’un des principaux protagonistes du retour à la figuration dans la sculpture contemporaine. Conjuguant une approche formelle classique et des thématiques contemporaines telle que l’incommunicabilité, il donne corps à un univers unique. Sans regard, les figures de Munõz sont les acteurs d’une dramaturgie inquiète et sombre. Le miroir est un accessoire récurrent dans l’œuvre de Juan Muñoz. Il apparaît dans cette sculpture dans la plénitude de son statut : à la fois surface reflétant le visible et paroi de verre ouvrant sur un autre espace, inconnu, « au travers du miroir ». Œuvre d’une terrifiante beauté, One figure compose, avec la seule présence d’un personnage penché, une métaphore saisissante du questionnement du visible et de l’invisible, du connu et de l’inconnu. Dédoublement, redoublement des apparences, telles sont les issues ouvertes par le miroir comme autant de pièges. Mais le personnage de One figure a les yeux fermés. Il ne regarde pas son reflet mais l’intérieur de lui-même, son front touche le front de son double qui le touche également : un pont est jeté entre ici et l’au-delà.

Peu représenté dans les collections françaises, absent des collections publiques en Rhône-Alpes, l’œuvre de Juan Munõz a été acquise au moment de l’exposition consacrée à l’artiste.

Découvrez également...